Technique de gestion du trac

parler en publique sans trac par magicien lyon

On est tous un jour amené à devoir parler devant une audience ou à demander des renseignements à un inconnu, ces actions font parties des plus grandes peurs des Français, avec celle de mourir.

Magicien Lyon, je suis amené à prendre la parole aussi bien devant 3 à 4 personnes que devant plusieurs milliers de spectateurs que je ne connais absolument pas, j’ai donc décidé de vous donner quelques astuces qui vous permettront de gérer votre trac

C’est quoi le trac ?

D’une manière générale, c’est lorsque l’on ressent physiquement quelque chose que l’on ne comprend pas, notre corps décide de réagir avec de la nervosité ou de la peur. Si vous identifiez d’où viennent ces sensations, vous pourrez donc être capables de les gérer efficacement.

Cette forme d’anxiété vous fait souvent poser des questions, comme est-ce que je vais être à la hauteur ? Elle est souvent liée à une situation qui vous expose en public, exemples : prise de parole, représentation, concours…

Le trac peut engendrer toutes sortes de réactions : diminution des performances, bégaiement, tremblements, mêmes des fois des envies de vomir, des éruptions cutanées, un rythme cardiaque qui s’accélère, avoir la bouche sèche, des sueurs, voire même des difficultés à respirer…

Maintenant que l’on a vu ce qu’était le trac et ce que cela pouvait engendrer, voilà des pistes pour comment le gérer.

Être bien préparé

Ça coule probablement de source ou ça peut vous sembler idiot de le dire, mais l’une des meilleures façons de gérer son trac, c’est d’être bien préparé.
Vous devez présenter votre activité, un nouveau projet, ou quoi que ce soit lors d’une réunion devant d’autres collaborateurs, préparez votre sujet !

Si vous êtes bien préparés, votre stress diminuera. Personnellement, quand je décide de jouer un nouveau numéro en public, je vais essayer de m’entraîner et de visualiser toutes les situations possibles, répéter encore et encore jusqu’à qu’il soit parfait. Une des techniques que j’utilise est d’exécuter 10 fois d’affilée ce numéro et à chaque fois que j’accroche sur un mot ou une technique de manipulation, je recommence le numéro à zéro.

La visualisation mentale

La visualisation est souvent utilisée en développement personnel mais aussi par des athlètes de haut niveau.
C’est une technique d’auto-motivation et ne sous-estimez pas son efficacité.

Installez-vous dans un endroit calme, où vous ne serez pas dérangé et visualisez votre présentation ou représentation de manière extrêmement précise. Vous pouvez le faire de différentes manières, en regardant comme si vous étiez spectateur ou en vous imaginant en tant qu’acteur de la représentation.
Plus vous ferez cet exercice, et plus votre présentation deviendra évidente.

La relaxation et la respiration

Si vous avez bien préparé votre sujet, que vous avez utilisé les techniques de visualisation, essayez au maximum d’être dans un environnement de détente peu de temps avant votre examen ou présentation. Pensez à respirer, la meilleure des respirations pour se détendre est la respiration abdominale. Souvent avant de monter sur scène, je prends le temps de faire une dizaine de respirations profondes afin de m’oxygéner au maximum.

Il existe des centaines de séances de relaxation ou de méditation disponibles sur Internet. Quelques jours avant votre prise de parole, vous pouvez essayer de vous détendre avec ces méthodes.

Les choses à éviter

Bien sûr il y a d’autres méthodes pour vous permettre de gérer votre trac, je vous en parlerai peut-être dans un autre article, je voulais aussi vous citer quelques éléments à éviter :

  • Trop manger avant votre présentation : si vous allez à l’asiatique à volonté juste avant votre présentation, vous risquez d’avoir des difficultés une fois devant votre auditoire car la digestion va puiser une partie de votre énergie, que vous ne pourrez pas mettre dans votre conférence.
  • Boire de l’alcool : c’est une erreur de penser qu’après un ou deux verres ce sera plus facile de faire votre présentation. L’alcool peut vous donner l’impression de diminuer votre niveau de stress et de trac mais il affecta également votre capacité à avoir accès à votre mémoire. Donc à mon sens, il vaut mieux éviter de boire juste avant votre représentation.

    Il existe des médicaments contre le stress et l’anxiété de type homéopathie ou phytothérapie et non, je ne parle pas de cannabis ou de drogues dures!
    Ces médicaments peuvent vous aider en cas de grosse crise mais attention de ne pas les surdoser car ils risquent vraiment de trop vous détendre et vous manquerez de dynamisme devant votre auditoire.

  • Conclusion sur la gestion du trac

    Vous avez peut-être déjà entendu cette histoire de Sarah Bernhardt recevant une élève comédienne :
    – Mon petit, lui dit-elle, avez-vous le trac ?
    – Non, Madame, répondit la jeune fille étonnée.
    – Rassurez-vous, cela viendra avec le talent.

    Je ne serai pas aussi catégorique, je dirais que si vous avez le trac, c’est que vous ressentez un enjeu et que vous ne voulez pas vous planter, et le trac est une bonne chose si on sait le gérer. Il va vous permettre de vous booster et de vous donner l’énergie pour faire une performance incroyable, si vous appliquez les quelques conseils que je vous ai donnés.

    Je sais que cet article est un petit peu différent, il ne parlait pas spécifiquement de la magie ou du mentalisme mais j’avais envie de vous partager ces conseils.

    Si ces sujets vous intéressent, sachez qu’il est possible d’organiser des ateliers de team building sur divers sujets comme, la gestion du trac et du stress, la prise de parole en public, la cohésion d’équipe…

    Mathieu Grant Magicien