Mes 7 meilleurs souvenirs de magicien mentaliste

Magicien à Lyon

Magicien à Lyon depuis une quinzaine d’années et ça fait maintenant plus de cinq ans que c’est mon activité principale. J’entends par là que c’est mon métier à plein temps.
En 15 ans j’ai énormément de souvenirs, des bons, des moins bons, des choses qui me sont arrivées au cours de mes représentations. Je vais dans cet article vous lister les 7 souvenirs qui m’ont le plus marqué depuis mes débuts.

1. Mon premier vol de montre

Aujourd’hui ça me paraît complètement anodin mais je me souviens de la première fois où j’ai volé une montre en public. C’était pour une fête de la musique entre amis et après le concert, j’ai réalisé plusieurs tours magie et de mentalisme et à un moment j’ai dérobé la montre d’une des personnes présentes sans qu’il ne sente rien.

Il faut savoir que je m’entraînais aux techniques de vol de montre depuis déjà quelques semaines, et je n’avais pas encore eu l’audace de l’essayer. Ce jour-là ça m’a semblé évident, il fallait que je le fasse.

Depuis, à chaque fois que l’opportunité se présente, je vole les montres des personnes que je croise en prestation, pour la leur rendre et créer un souvenir mémorable dans leur esprit.

Car soyons honnête, si quelqu’un vous vole votre montre à votre poignet, je peux vous garantir que vous vous souviendrez de cette expérience.

2. Le spectacle qui m’a donné envie de faire de la scèneCe souvenir remonte au moins à plus de 10 ans, j’étais allé voir un spectacle de mentalisme à Lyon, et à la sortie de ce spectacle j’ai senti en moi cette envie de monter sur scène. Pourtant je ne jurais que par le close-up à cette période (aussi appelé magie de proximité).

J’ai donc acheté énormément de livres et de vidéos sur le thème du mentalisme et je me suis formé, à la scène. C’est l’un de mes plus beaux souvenirs, ce spectacle a complètement changé ma vision de la magie et du mentalisme.

3. Le DVD Corporate close-up

Quand j’ai débuté la magie j’achetais énormément DVD pour me former et un jour un de mes professeurs m’a déconseillé d’acheter le DVD Corporate close-up, et je l’ai donc acheté. J’ai trouvé le contenu fascinant, incroyablement impressionnant, mais il avait raison je n’avais pas encore le niveau pour l’appréhender et c’est seulement quelques années après que j’ai pu en tirer les bénéfices. Aujourd’hui, presque 15 ans après, certaines des choses que j’ai vues dans ce DVD font partie de mon répertoire professionnel de magicien.

4. Le dédoublement du billet de 500 €

C’est une anecdote plus récente, elle a un ou deux ans, au cours d’une soirée d’anniversaire je demande un billet de banque, généralement le public nous donne 5 €, 10 €, 20 € grand maximum. Ce jour-là la personne me tend un billet de 500 € et elle me dit « fais quelque chose avec ça » (depuis le début j’avais senti que cette personne était dans le défi, et à cet instant-là il pensait m’avoir piégé). J’ai donc pris son billet, je l’ai plié à plusieurs reprises et quand je l’ai déplié, il n’avait pas un billet mais deux billets de banque identiques.

J’ai vu dans ses yeux et entendu ces mots qui voulaient dire que je l’avais achevé, et il a fait ma promotion pendant tout le reste de la soirée.

5. Mon premier passage au théâtre du Puy-en-Velay

Il y a quelques années j’ai rejoint les membres des Magiciens du Velay, le club de magie du Puy-en-Velay. Chaque année ils organisent un spectacle où les membres du club peuvent présenter un numéro. En arrivant dans ce magnifique théâtre j’ai été immédiatement transporté par l’énergie qu’il en émanait. C’est un théâtre à l’italienne comme on en voit peu, et depuis quelques années, c’est toujours un vrai honneur pour moi de pouvoir jouer dans ce théâtre chaque année. J’espère un jour pouvoir y proposer mon spectacle complet.

6. Mes premières années de magie

Dans les premières années j’ai fait partie d’une académie des arts magiques à Lyon, les cours étaient donnés par Sylvain Castor, et Yves Doumergue, c’est là que j’ai eu envie de faire de cette passion naissante un métier. En plus, après chaque cours, on se retrouvait avec les autres élèves dans un bar juste à côté et on passait la soirée à se montrer des tours et à en faire aux personnes du bar.

7. Ma première grande scène

Là aussi ce n’est pas très vieux, c’était il y a trois ans, je me suis retrouvé à jouer pendant 30 minutes devant 1500 personnes, j’étais retransmis sur écran géant pour une convention à l’Eurexpo à Lyon.
Les jours et semaines avant je m’entraînais pour être parfaitement performant et j’étais très stressé, mais une fois sur scène, ça m’a semblé tellement naturel que j’ai pris un plaisir fou et que je le referais volontiers tous les jours !

Me voilà arrivé au bout de mes sept meilleurs souvenirs et peut-être qu’un de ces jours, je vous raconterai quelques-uns des pires souvenirs…

Mathieu Grant Magicien